Dossier: Les cabinets de curiosités

13 juillet 2018 0 Par Alex-Alma

Les cabinets de curiosités ont fait leur grand retour depuis quelques années déjà. Créés à la Renaissance, ancêtres des musées, ils sont aujourd’hui une grande tendance en décoration. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Pourquoi et comment collectionne-t-on ? Quelles sont les explications de ce retour ?

 

Un peu d’histoire et des définitions

 

Les cabinets de curiosités sont apparus à la Renaissance, au XVIe siècle. L’Europe connaissait alors de grands changements avec la redécouverte de l’Antiquité gréco-romaine et l’exploration de nouveaux territoires remplis de choses étranges.

Ces cabinets étaient des meubles ou des pièces entières où étaient rassemblés et montrés des objets rares et étranges provenant des quatre coins du globe. Tandis que certains collectionnaient pour montrer leur richesse ou leur goût pour les bizarreries, d’autres le faisaient par goût scientifique, pour l’amour des découvertes et des connaissances. A partir du XVIIIe siècle, ils sont de moins en moins à la mode et leurs contenus se retrouvent dans les premiers musées.

 

Le concept était de rassembler, étudier et montrer des objets de tous sortes, que l’on range en deux grands ensembles : les naturalia, éléments de la nature tels les fossiles et les plantes ; et les artificialia, objets créés par l’homme, comme les instruments scientifiques.

L’on trouve de tour dans ces grandes catégories : de l’antique et du contemporain, du réel et du fantastique, du local et de l’exotique, du beau et de l’étrange, ou encore du naturel et de l’artificiel.

 

Les curiosités témoignaient de la richesse du monde et de tout ce que l’on ignorait encore. Beaucoup de choses étaient incompréhensibles, et certains carrément fantastiques. Il n’était pas rare de trouver des œufs de dragon (en réalité œufs d’autruche ou fossiles), des cornes de licornes (défenses de narval) ou encore des monstres ou créatures extraordinaires (un des exemples les plus connus est celui d’une sirène naturalisée, en réalité composée d’un buste de singe et d’une queue de poisson).

 

Les cabinets de curiosités revisités

 

La quête du savoir et la curiosité pour tout ce qui est étrange et exotique ont laissé place à une mode en décoration. Après une envie générale de modernité et l’abandon de tout ce qui était ancien et démodé, le vintage est à nouveau à la mode.

Les meubles et objets anciens sont recherchés, et brocantes, vide-greniers et marchés aux puces connaissent un succès toujours grandissant après une longue période de perte de popularité. Des magasins se sont spécialisés dans le vintage ou présentent de nouvelles collections qui s’en inspirent. On fouille à la recherche de trésors les greniers, caves et placards des parents et grands-parents.

 

Aujourd’hui, les cabinets de curiosités prennent la forme de meubles (buffets, consoles, secrétaires ou encore bibliothèques) ou de pans de murs où tout un ensemble d’objets est exposé. Avec les naturalia, dont font partie les ossements, insectes et animaux naturalisés, le cabinet joue entre l’émerveillement et le malaise. Les objets sont souvent anciens, et les couleurs sombres et froides (entre le noir, le gris, le bleu canard et le vert émeraude).

 

Parmi les objets les plus emblématiques et recherchés se trouvent les cloches de verre et les miroirs convexes, dits de sorcière. Peuvent être ajoutés coquillages, fleurs séchées, statuettes ou poupées anciennes, plumes, insectes, planches anatomiques, animaux naturalisés, reproductions d’œuvres, globes terrestres, bijoux, fossiles, etc.

 

Reprendre les codes des anciens cabinets de curiosités n’est pas la seule tendance. Pour un ensemble plus contemporain et original, certains préfèrent opter pour une thématique, par exemple un pays étranger, une couleur, une série télévisée ou encore leur personnage historique préférée. Ainsi, le cabinet de curiosités peut se décliner en trésor de fan, trésor historique ou encore œuvre artistique.

Peu importe le contenu et la forme, le cabinet de curiosités est une mise en scène, l’équilibre d’un ensemble qui doit toujours éveiller la curiosité et l’intérêt des visiteurs.

 

Pourquoi ce retour à la mode ?

 

Dans l’univers de la mode, il suffit qu’une star porte une robe sur le tapis rouge pour qu’elle se vende. Les personnages historiques et issus de la littérature deviennent célèbres et appréciés par les films et séries télévisées. Voir de belles photographies et des informations dans la presse et sur Internet donnent envie d’acheter ou de réaliser la même chose. C’est peut-être ainsi que le cabinet de curiosités est revenu à la mode, après que des artistes et des décorateurs d’intérieur s’y soient intéressés.

 

La société de consommation amène à vouloir acheter des objets toujours plus évolués et technologiques et à rejeter tout ce qui est cassé ou considéré comme obsolète. L’intérêt pour l’ancien, le vintage, la récupération, le recyclage et la réparation sont des réactions à cette tendance, autant qu’une volonté de garder un lien avec le passé.

Le cabinet de curiosités a également du succès car il permet d’être artiste et décorateur sans avoir un don manuel. De plus, il permet d’exprimer sa personnalité et de montrer ce que l’on aime à travers un ensemble d’objets soigneusement choisis et exposés.

Pour certains, il s’agit d’un passe-temps, d’une activité chronophage, car ils parcourent les boutiques et sites de petites annonces en ligne ainsi que les marchés et brocantes pour trouver des trésors et curiosités. Pour d’autres encore, il s’agit d’un retour à la nature, un moyen de se l’approprier, d’apprécier tout ce qu’elle a de beau et d’étrange, dans un souci de protection de l’environnement.

 

Le retour des cabinets de curiosités s’inscrit pleinement dans notre société comme une mode de décoration comme un moyen d’expression. Ils sont d’autant plus appréciés qu’il est facile d’en créer un chez soi. Sur ce sujet, voici deux articles de décoration et une vidéo du youtubeur Axolot :

 

Axolot, « Cabinet de curiosités » : https://youtu.be/ZX-AbJR3AE4

 

Conseils et astuces pour créer un cabinet de curiosités :

https://www.for-interieur.fr/cabinet-de-curiosites/

https://www.deco.fr/deco-piece/decoration-salon/actualite-841894-mettre-en-scene-cabinet-curiosite.html